La biocarburant. Les biocarburants actuels, dits de première

          Laconsommation d’énergie augmente de plus en plus tous les jours, maismalheureusement les énergies fossiles sont dangereuses sur notre environnementet notre santé. Après les recherches et les découvertes, nous avonseffectivement trouve des alternatives, en utilisant des ressources naturelles.

Le soleil, l’eau, le vent, le bois et les autres produits végétaux sont desressources naturelles, utilisé dans la production de l’énergie. Nous sommestous accourant de l’énergie hydrauliques, thermiques, solaire…  Mais personne ne parle sur les biocarburants.         Les biocarburants sont une source d’énergie renouvelable.Cette source d’énergie est créée de la biomasse. Ça veut dire l’origine del’énergie biocarburant est une matière organique d’origine végétale, ou de déchetsvégétaux. Elle transforme les matières végétales produites par l’agriculture enénergie renouvelable qui ne produit que du CO2 et de la vapeur   Lebiocarburant permet notamment de faire fonctionner des moteurs de voiture etautres moyens de transport.Il existe différents types de biocarburants, lesbiocarburants gazeux, oléagineux, éthyliques et solides.

Best services for writing your paper according to Trustpilot

Premium Partner
From $18.00 per page
4,8 / 5
4,80
Writers Experience
4,80
Delivery
4,90
Support
4,70
Price
Recommended Service
From $13.90 per page
4,6 / 5
4,70
Writers Experience
4,70
Delivery
4,60
Support
4,60
Price
From $20.00 per page
4,5 / 5
4,80
Writers Experience
4,50
Delivery
4,40
Support
4,10
Price
* All Partners were chosen among 50+ writing services by our Customer Satisfaction Team

.. Il y a 4 générationsde biocarburants.

Biocarburants de première génération :  Les biocarburants de premier génération sont produitsà partir :·        de plantesdites sucrières (betteraves à sucres, cannes à sucre) ou de plantes amylacées(mais, blé) pour le bioéthanol.·        de grainesoléagineuses pour les huiles végétales et les biodiesels. Les biocarburants de première génération sont desbiocarburants fabriqués à partir de cultures vivrières cultivées sur des terres.Avec cette production de biocarburants, les cultures vivrières sont cultivéesexplicitement pour la production de carburant, et rien d’autre: le sucre,l’amidon ou l’huile végétale les cultures sont converties en biodiesel ou enéthanol, en utilisant la transestérification, ou la fermentation de la levure.Plus spécifiquement, ce sont les organes de réserve des plantes quicontiennent de l’huile ou des plantes à sucrequi sont utilisés pour produire du biodiesel oudu bioéthanol. Par exemple, un champ de colza, cane de sucre peut servir àproduire de l’huile alimentaire ou du biocarburant.

Les biocarburants actuels, dits depremière génération, sont donc issus de la conversion de cultures alimentairesen sources d’énergie plutôt qu’en produits alimentaires.          Biocarburantsde deuxième génération :Les biocarburants de2ème génération utilisent des procédés de fabrication non plus à partir decultures dédiées mais à partir de déchets agricoles ou forestiers. Les biocarburants de deuxième génération sont des carburantsfabriqués à partir de divers types de biomasse.

La biomasse est un terme degrande envergure qui désigne toute source de carbone organique qui se renouvellerapidement dans le cadre du cycle du carbone. La biomasse est dérivée dematières végétales, mais peut également inclure des matières animales. Alorsque les biocarburants de première génération proviennent des sucres et deshuiles végétales des grandes cultures, les biocarburants de deuxième générationsont constitués de biomasse lignocellulosique ou ligneuse, de résidus agricolesou de déchets végétaux (issus de cultures vivrières mais ayant déjà atteintleur objectif alimentaire). 7 Les matières premières utilisées pour produiredes biocarburants de deuxième génération devraient pousser sur des terres quine peuvent pas être utilisées pour produire efficacement des aliments et leurcroissance ne devrait pas consommer beaucoup d’eau ou d’engrais. Les sources dematières premières comprennent les graminées, le jatropha et d’autres culturesde semences, l’huile végétale usée, les déchets solides municipaux et ainsi desuite. 8 Cela a à la fois des avantages et des inconvénients. L’avantage estque, contrairement aux cultures vivrières ordinaires, aucune terre arable n’estutilisée uniquement pour la production de carburant.

L’inconvénient est quecontrairement aux cultures vivrières régulières, il peut être plutôt difficiled’extraire le carburant. Par exemple, une série de traitements physiques etchimiques pourrait être nécessaire pour convertir la biomasse lignocellulosiqueen combustibles liquides adaptés au transport Ils’agit notamment de fabriquer du bioéthanol à partir de déchets préalablementtransformés en huile. Cette huile est ensuite introduite dans un gazéificateurpour produire du gaz brut qui doit à son tour être raffiné afin de fournir ungaz de synthèse. Pour finir, le gaz de synthèse est transformé en bioéthanolpar le biais d’un système Fischer-Tropsch classique.Uneautre voie de production de biocarburant, dite « solide », permet le passagedirect du déchet végétal (ou d’un charbon pauvre) à un charbon végétal (ou pas)à haute teneur en carbone. Il s’agit d’un procédé qui permet, en somme, deconcentrer dans un solide, l’énergie contenue dans les déchets agricoles ou lescharbons pauvres.

Dans une seconde étape, le charbon « riche » est transforméen gaz de synthèse, en un seul processus, par gazéification à haute températureavec ajout d’hydrogène, afin que le gaz de synthèse obtenu soit un hydrocarburant. Ce gaz est alors transformé en bioéthanol par un systèmeFischer-Tropsch.